Atelier de Formation IRM Prostate 14 Décembre 2018 – ARCHIVE non affichée dans le menu

6ème Atelier de formation sur l’IRM de la Prostate
14 Décembre 2018, 8h30-17h30

Université Paris Descartes, Hôpital Cochin, Paris, France
Amphithéâtre Jean Dausset, en face du Pavillon Achard

Atelier

Organisation
François Cornud, M.D., Hôpital Cochin, Service de Radiologie (Pr. Legmann)

Format de l’atelier
Programme d’enseignement de l’Hôpital Cochin (Université Paris-Descartes) sur l’IRM du cancer de la prostate.
Présentations plénières (40%) et cas cliniques sur consoles d’interprétation (60%).
Système de vote interactif.

Orateurs
Matthias Barral*, Université Paris Descartes, Paris, France
Frédéric Beuvon**, Université Paris Descartes, Paris, France
Loïc Colléter*, Université Paris Diderot , Paris, France
François Cornud*, Université Paris Descartes, Paris, France
Thibaut Pierre*, Université Paris Descartes, Paris, France

    Service de Radiologie, ** Service d’Anatomie Pathologique

Inscription

Renseignements et Inscription : udri@imagerietourville.com

Montant de l’inscription : 490 euros; Internes : 150 euros

Accréditation : une prise en charge DPC sera proposée en cas d’inscription avant le 30/09/2018. Renseignements : direction@union-fmc.com ; Tél 07 87 58 30 31

Programme

Matin

8.00-8.30 : Accueil et inscription
8.30-8.55 : PI-RADSV2.1: Comment être plus fiable avec cette version?   (Thibaut Pierre)
8.55-9.15 : Biopsies guidées, systématisées ou les deux ? (François Cornud)
9.15-9.55: 6 cas
9.55-10.35: Discussion des 6 cas (Loïc Colléter, François Cornud)
10.35-10.50 : Pause café
10.50-11.15 : Extension locale du cancer : où chercher l’extension ? (Matthias Barral)
11.15-12-00 : 8 cas
12.00-12.40: Discussion des 8 cas (Matthias Barral, François Cornud)
12.40-13-05 : IRM de diffusion et aggressivité tumorale  (Frédéric Beuvon)

13.05-13.50 :Déjeuner

Après-midi

13-50-14.30 : 10 cas
14.30-15.20 :discussion des 10 cas (Thibaut Pierre, Frédéric Beuvon, François Cornud)
15.10-15.20 : Récidive locale après traitement radical (Loïc Colleter)
15 .20-15.35 : Pause
15.15-16.20 : 16 cas : qu’avez-vous retenu ?
16.20-17.30: Discussion des 16 cas (L. Colléter, T. Pierre, M. Barral, F.Cornud)

17.30 : Remarques de clôture

Objectifs

Présentation de l’atelier
L’utilisation de l’IRM de la prostate est en pleine expansion, comme le démontre l’accumulation de preuves de son utilité clinique. La lecture d’une IRM de prostate reste cependant difficile à maitriser pour détecter la tumeur (score PI-RADS), évaluer son extension locale ou encore déceler une récidive après traitement radical.

Le score PI-RADS : un outil difficile à maitriser
Le score PI-RADS découle des progrès réalisés par l’IRM multiparamétrique. Néanmoins, des difficultés quotidiennes persistent pour utiliser ce score de façon fiable. Certaines proviennent de problèmes techniques qui rendent l’interprétation des images difficiles. D’autres sont liées aux limites du score lui-même, notamment dans l’attribution d’un score 3 ou 4.

L’originalité du format de l’atelier repose sur le soin apporté à plusieurs points :
Un système de vote électronique avec questions réponses évaluera la courbe d’apprentissage tout au long de l’atelier, garantissant une interactivité soutenue qui permet également d’échanger avec les experts. Le format de l’atelier le permet, car il est limité à 40 personnes.

La mise à disposition de consoles d’interprétation qui met le radiologue dans la situation d’une séance d’interprétation en temps réel, avec mise à disposition des données cliniques et biologiques de chaque observation. Les cas seront ensuite commentés par les experts.

La corrélation anatomo-radiologique pendant toute la durée de l’atelier avec les résultats histologiques des pièces de prostatectomie radicale, source inestimable d’informations sur l’aspect IRM des cancers difficiles à détecter par IRM.

À la fin de cette journée, les participants sauront :

  1. Maitriser le PIRADS 2018 version v2.1
  2. Pourquoi une IRM systématique avant toute biopsie de prostate est recommandée
  3. Pourquoi les biopsies ciblées pourraient remplacer les biopsies systématiques
  4. Où chercher les signes d’extension extra-prostatique du cancer
  5. Quelles sont les limites de la diffusion pour détecter le cancer et estimer le score de Gleason, notamment dans la zone de transition
  6. Comment détecter une récidive locale après traitement radical
Accès

Transports publics :
– RER Denfert-Rochereau (500m)
– METRO Denfert-Rochereau Saint-Jacques
– BUS 28 – 38 – 68 – 88

HÔPITAL COCHIN
27 Rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris
L’amphithéatre est tout près de l’entrée voiture, 10 rue Méchain, 75014, Paris

TELEPHONE

01 47 05 02 35

PRENDRE RENDEZ-VOUS